Connaissance

Haidakhandeshwari Ma

ou la Déesse d’Haidakhan

À un moment donné, dans les années 1960, Shri Vishnu Datt Acharya ( Shastriji) écrivit, avec la bénédiction de Mahendra Maharaj, la Haidakhandeshwari Saptasati.
Lorsque Shastriji vint à Vrindavan et montra son travail en récitant la Saptasati pour la toute première fois, Mahendra Maharaj se mit à danser autour de l’enceinte du temple en tenant la version écrite sur sa tête.
Le même jour, M. Manohar Lal Vohra arriva de Mumbai en disant qu’il avait eut une vision d’une Devi (Déesseà) qui lui avait dit être Haidakhandeshwari Ma et il montra une peinture qui avait été réalisé par un peintre en suivant ses instructions de la vision. En voyant la peinture , Shastriji tomba en extase disant que c’était exactement Elle qu’il avait décrite dans la Saptasati. M. Vohra se chargea d’imprimer la première édition de la Haidakhandeshwari Saptasati. À cet endroit et à cet instant, Haidakhandeshwari Ma descendit sous cette form dans notre monde sous la subtile direction de Mahendra Maharaj. Il a dit :  “Je ne suis qu’un corbeau, mais bientôt le Cygne sera ici. Montrez lui cela quand Il viendra.”

La première peinture
d’Haidakhandeshwari Ma

Mahendra Maharaj confia à Vishnu Datt Shastri un mantra secret connu uniquement de Babaji et de lui-même, pour valider l’authenticité de Haidakhan Whale Baba, Babaji.

Lorsque Babaji arriva pour la première fois à Vrindavan en 1971, Il demanda: “Où est mon Acharya?” Shastriji fut appelé et à peine arrivé, Babaji le conduisit dans une pièce sans lui laisser le temps de demander quoi que ce soit. Dès que la porte fut refermée, les sons du mantra émanant des murs résonnèrent dans la pièce. Shastriji sortit et cria que le Cygne avait atterri. Babaji était arrivé. Peu après, la Saptasati et la peinture furent présentées à Babaji. Il déclara: “Ceci est ma forme et la véritable forme de la Déesse”. Il expliqua encore que dans le présent Kali Yuga, le temps est comprimé et c’est la raison pour laquelle pour le bien de l’humanité, Babaji a produit une version raccourcie de la Durga Saptasati  qui représente le double en volume. Il a promis que quiconque lira la Saptasati avec sincérité aurait tous ses vœux matériels et spirituels comblés.

Une version améliorée de la première peinture faite peu de temps après la première.

Un esprit n’est pas réellement nécessaire pour en faire l’expérience, mais puisque nous en avons tous un, voici quelque chose à lui donner en pâture.
Avec mes questions et un enregistreur en main et accompagné de Gurubhai Uday Chatterjee, je suis allé voir Shri Mayapatti Acharya pour une petite interview sur le sujet.
Même avec beaucoup d’expérience de traductions pour Acharya depuis de nombreuses années pendant la Navaratri, ce ne fut pas un exercice facile pour Uday bhai car Shri Mayapatti Acharya parle vite et ratisse large dans toutes sorte de sujets secondaires au cours du processus. Mais il fit du bon travail en rendant cela compréhensible pour la plupart des dévots.

Cette expression de notre Devi a été réalisée par Angele Camus, une peintre professionnelle de Tankas.

Haidakhandeshwari Ma est la forme de la Mère Divine qui englobe tout, y compris Mahakali, Mahalaxmi et Mahasaraswati. Dans la tradition de la Bhakti, il y a trois grands courants, le Shivaïsme, le Vishnouïsme et le Shaktisme – qui sont respectivement des dévots du Dieu Shiva, du Dieu Vishnou (Ram & Krishna) et de la Mère Divine ou Jagdamba (Mère de l’Univers).

Il y a une seule Mère Divine appelée Durga ou Jagdamba (Mère du monde) et différents autres noms et elle prend de nombreuses manifestations pour accomplir Sa mission divine d’accorder  Bhukti et Mukti, abondance et libération à Ses enfants sur terre.
Haidakhandeshwari Ma est la Devi personnifiée des dévots de Babaji  ou la Mère Divine et rend notre connection plus personnelle.

Cette expression de Ma est actuellement peinte sur le mur extérieur du Maha Shakti Dhuni à Herakhan Vishwa Mahadham..

Selon l’interprétation de la (Durga) Devi Saptasati, Sa première forme est Mahakali également connue comme Mahamaya, représentant la puissance d’illusion de la Mère Divine. Maya signifie ce qui paraît être mais n’est pas une illusion! Elle est la Grande Illusioniste qui nous maintient attachés aux choses mondaines à cause desquelles nous éprouvons une grande souffrance mentale du fait justement de notre attachement. Mais Mahamaya ne provoque pas seulement des illusions et des attachements. Avec une dévotion sincère, elle nous libère également des attachements mondains et nous établit sur une voie de libération.

La forme suivante de Devi est Mahalaxmi, la Déesse de l’Abondance. Elle est l’épouse de Vishnu ( Celui qui maintient l’Univers) et elle ne donne pas seulement la bénédiction de l’abondance sur le plan matériel mais nous libère également de notre Ego.

La troisième forme de Devi Ma est celle de Mahasaraswati qui symbolise la pure conscience et l’intellect. Elle donne à ses dévots la plus haute forme de conscience de libération. Avec sa bénédiction, un dévot cesse de s’identifier au corps et réalise sa véritable nature comme une partie de la Conscience Divine.

Cette expression de Ma a été créée par Nima Guenin.

Haidakhandeshwari Ma possède certains des attributs des trois formes de la Mère Divine – à savoir Mahakali, Mahalaxmi et Mahasaraswati en plus dune caractéristique Kumauni distincte. C’est la région où Babaji se déplaçait également dans Sa manifestation de Munindra Maharaj.

Le croissant de lune sur le front de Haidakhandeshwari Ma est le symbole de Shiva, car l’un des noms de Shiva est Chandrasekhar (celui qui porte la lune sur son front). Ceci est symbolique de Mahakali qui est également appelée Mahamaya – la grande Illusionniste. Maya ou l’illusion est un phénomène où ce qui semble ou apparaît n’est pas une réalité. Un exemple serait une rivière qui coule semble être la même mais en réalité elle change tout le temps. C’est la même illusion où nous pensons que nos corps sont les mêmes aujourd’hui qu’hier, mais encore une fois, à chaque instant, les cellules meurent et de nouvelles cellules naissent. C’est par la grâce de Mahamaya que nous pouvons surmonter nos illusions sur cette terre et comprendre notre vraie nature.

Notre Haidakhandeshwari Ma incarne également Lakhsmi Devi, la parèdre du Dieu Vishnou car elle tient dans Sa main; Shankh (conque), Chakr (disque), Gada (massue) et Padma (lotus). Ces quatre attributs sont symboliques de Purusharth- qui symbolisent littéralement les objets de la poursuite humaine. C’est un concept important dans le Sanatan Dharma et fait référence aux quatre buts ou objectifs propres à la vie humaine. Les quatre Purusharths sont le Dharma (la droiture, les valeurs morales), Artha (la prospérité, les valeurs économiques), Kama (le plaisir, l’amour, les valeurs psychologiques) et Moksha (la libération, les valeurs spirituelles). Shankh est le symbole de l’abondance et de la richesse, le Chakra est symbolique du Dharma ou de la droiture, Gada est le symbole de la possibilité de libération et Padma  la satisfaction des désirs.

Haidakhandeshwari Ma est assise sur un lotus dans l’icone et cela représente les qualités de Saraswati Ma dans Son expression de la beauté et des qualités artistiques.

Haidakhandeshwari Ma a également une apparence Kumauni en partie par la manière dont Elle est vêtue et les bijoux qu’Elle porte, La représentant comme la Devi du Haidakhandi Samaj siégeant dans une grotte de la région du Kumaon.

Babaji worshipped as The Devi during Navaratri in Chiliyanoula.

Haidakhandeshwari Ma est notre Mère Divine  ‘personnelle’ qui représente en elle-même les attributs de Mahakali, MahaLakhsmi et Mahasaraswati et la Dispensatrice Suprême Bestower à la fois de Bhukti (abondance mondaine) et Mukti (Moksha) .

Il y a deux murtis d’Haidakhandeshwari Ma en position debout. Une est à Herakhan sur la rive de la grotte (Gufa side) et l’autre à l’Universal ashram des États-Unis.

Il en existe de nombreuses autres plus petites à travers le monde où Elle est en position assise.

La connaître, c’est faire l’expérience d’Elle en concentrant sur Elle avec les mantras et la lecture du livret de Sa Saptasati contenant  700 versets La décrivant ainsi que Ses qualités.
Il en existe maintenant de nombreuses éditions, traduits dans plusieurs langues, disponibles dans les boutiques de nos ashrams à travers le monde. La pratique rend parfait.

Son mantra est : Om Hreeng Shreeng Haidakhandeshwariyee namah.

Shri Haidakhandeshwari Mata ki Jai !
Bhole Baba ki Jai !

Cet article a pu être réalisé pour vous grace à l’assistance hautement appréciée de Shri Mayapatti Acharya, Uday Chatterjee, Pallu & Yogendra Madhavlal, Sanjeev Sarna et Vijay Gupta.

Sentez-vous libre de partager cet article ou cette information pour l’inspiration là où cela vous semble juste.

Article de Raghuvir traduit de l’anglais