1980

Le 14 mars 1980

Initiation au Karma yoga par Babaji.

« Demain, nous devrons aller travailler très tôt, aussi tôt que possible. Avant 9 h, vous devrez avoir rempli le réservoir d’eau ici pour la cuisine et avant 9 h, nous devrons nous rassembler sur le site de la grotte pour y travailler. Nous devons montrer un peu de notre merveilleux travail. Parce que vous êtes venus de si loin, vous devez montrer quelques unes de vos compétences.

Ce n’est pas le seul but de ce travail. Ce travail vous suivra partout où vous irez : même lorsque vous aurez quitté ce corps et serez allés dans l’autre monde, ce travail vous suivra. Vous en tirerez bénéfice. Quel que soit le jardin que vous cultiverez ici et quelles que soient les graines que vous planterez ici, vous les récolterez là-bas, également.

Ceci est un travail spirituel pas matériel. Ce n’est ni Mon travail, ni le vôtre; c’est le travail de l’univers tout entier, et même du cosmos tout entier.

Comprenez-vous ?

Le mieux est que vous passiez autant de temps que vous le pouvez à cela, ce sera bon pour vous dans le futur. Plus vous dépenserez de temps et d’énergie ici, plus cela se révélera bénéfique pour vous. Votre santé s’en trouvera améliorée aussi, votre digestion sera bonne et vous dormirez bien. Votre esprit sera purifié.

De nombreux yogis pratiquent tant de sortes de yoga comme le Hatha yoga pour purifier le mental. Ceci, vous l’obtiendrez en faisant Ce travail. Vous n’avez besoin de faire aucune autre sorte de yoga. Celui-ci est le yoga le plus élevé.

Comprenez-vous tous les paroles de Baba ? À quel point aimez-vous toutes ces paroles ?

Il n’y a aucune difficulté. Tant d’autres personnes viendront. De toutes les parties du monde, des gens viennent ici. Ne vous inquiétez pas si vous travaillez seul. Ne vous inquiétez de rien.

Regardez la fourmi. Comme la fourmi est petite, et comme la charge qu’elle porte est grande. Vous ne devriez pas être abattus, ni découragés. Si nous le voulons, nous pouvons effacer cette montagne toute entière : si nous le voulons tous, si nous en avons la volonté. Ne perdez pas votre cœur à ce petit ouvrage. Lorsque vous n’avez plus de cœur à l’ouvrage, lorsque vous perdez courage, c’est la mort. Vous pouvez déplacer la montagne.

Le yoga, c’est être courageux. Être abattu ou perdre courage n’est pas du yoga. Vous devez comprendre ce que dit Bhole Baba.

Nous devons être prêts à tout, à tout moment. Nous devons nous entraîner à n’importe quelle sorte de travail.

Comprenez-vous ?

Quand le nouveau règne viendra, vous aurez de nombreuses facilités. Tous les impôts seront abolis et voyager sera gratuit. Vous aurez tous des visas pour venir ici, il n’y aura pas de frais, et le vagabondage sera totalement stoppé. Vous n’irez plus ici et là ; vous viendrez exclusivement ici uniquement. »

 

 

Le 3 avril 1980

Babaji a d’une manière générale parlé d’unité.

« Nous sommes tous égaux quel que soit le pays d’où nous venons et les différences nationales devraient être ignorées. Nous sommes tous une unité. Nous devons supprimer toute jalousie et envie car celles-ci sont néfastes. Nous sommes tous un, les uns avec les autres, ainsi qu’avec Dieu.

« Afin de ne pas Me provoquer, vous devez être calmes au moment de la catastrophe. Vous devez vous concentrer sur Om Namah Shivay. Avec ce mantra, vous pouvez tout vaincre car il est plus fort que toutes les bombes. »

Babaji mentionna la liberté dont parlent les politiciens et qu’ils proposent. Il dit alors ,de fait:

« Leur liberté n’est pas du tout la Liberté. Si vous travaillez et si vous en êtes dignes, je vous montrerai une liberté au-delà de tout ce que vous n’avez jamais rêvé. »

 

Le 4 avril 1980

Remarque : En ce temps-là, les résidents de l’ashram passaient le plus clair de leur temps de travail à creuser le flanc de la colline qui est l’une des « épaules » du Mont Kailash. Ils entaillaient la colline et nivelaient la terre pour créer un grand espace plan où les temples seraient érigés, ainsi qu’un jardin, des étables et des habitations.

« Merci pour le travail, l’amour et le sens du devoir dont vous avez fait preuve en déplaçant cette montagne. Ceci est une bénédiction pour vous et pour vos enfants. Lorsque vos enfants viendront, et j’espère qu’ils le feront, ils bénéficieront de ce que vous aurez accomplis. »

 

Le 12 avril 1980

« Si vous êtes en paix, Je suis en paix. Si vous êtes troublés, Je suis troublé. Si vous avez des problèmes, J’ai des problèmes.

Il y aura toujours des collines et des montagnes à franchir sur le chemin qui mène à Dieu. Ne soyez pas perturbés par la montagne qui s’écroule. C’est le devoir de la montagne de s’écrouler et c’est le devoir des soldats de déplacer la montagne.

Vous devriez cherchez l’harmonie dans tout ce que vous faites. Je suis harmonie. Merci pour votre amour. »

 

Le 18 avril 1980

 

Shri Babaji a établi de nouvelles règles concernant l’ashram

 

« Il est interdit de distribuer de la nourriture, des vêtements ou de l’argent aux villageois. Ceci crée une atmosphère d’attente et lorsqu’elle n’est pas satisfaite, les gens reviennent pour voler des choses de l’Ashram. De nombreuses choses ont été volées. Toute personne souhaitant donner quelque choser devrait les remettre à Gora Devi, de sorte qu’elle puisse les donner à Babaji qui veillera à ce qu’une distribution correcte soit effectuée.

Tous devraient faire un effort pour apprendre les coutumes et les pratiques de l’Ashram. Babaji a déclaré à de nombreuses reprises que toux ceux qui viennent à l’Ashram doivent prendre la responsabilité d’en prendre soin. »

 

Projets ;

Shri Babaji dit qu’un jour Il construira un palais aquatique d’été, sur le site de l’arbre du Sati Kund.

Shri Babaji dit qu’Il projette de construire un centre d’accueil composé de 108 chambres pour les chercheurs spirituels et les méditants. L’emplacement sera déterminé à une date ultérieure. »

 

Le 20 avril 1980

Après l’aarti du soir, Babaji parla longuement du pouvoir du mantra Om Namah Shivay. L’essentiel de Son discours fut le suivant :

« Je suis heureux que vous suiviez tous la voie de la religion. C’est un encouragement pour moi. Comme dans les temps anciens, il existait dans certaines parties de l’Europe, une adoration sincère du feu.

Babaji dit alors : « Plus de la moitié des gens est tournée vers la destruction. » et continua en racontant comment à une époque reculée (au temps du Mahabharata), toutes les ressources du Royaume de Ravana avaient été utilisées pour la création d’une bombe si grande et si puissante, qu’elle était plus puissante même que celles que nous possédons aujourd’hui. Alors certaines forces positives et créatrices se réunirent pour créer quelque chose d’encore plus puissant que cette énorme bombe destructrice. Elles créèrent la bombe du mantra.

Le mantra reste toujours l’unique voie de salut. »

Babaji donna alors deux exemples de survie et dit que ceux qui utiliseront le mantra survivront de la même façon.

Premier exemple : lorsque le Seigneur Krishna se trouvait au cœur d’une bataille où tout était en feu, une sauterelle vint prier à Ses pieds. Krishna plaça alors son casque sur la sauterelle. Tout sur le champ de bataille fût brûlé et détruit, sauf la sauterelle qui survécut sous le casque du Seigneur Krishna.

Deuxième exemple : dans un moulin à farine, tous les grains sont moulus, exactement comme les gens le sont dans le processus de destruction. Cependant, un petit nombre de grains y échappe car ils se tiennent près de l’axe central et tombent hors d’atteinte de la meule.

« Je suis heureux que vous soyez ici, vous ne devriez pas perdre votre temps pendant que vous êtes ici. Ayez foi. » .

 

Le 25 juin 1980

Note : Règlement de l’ashram :

Tous ceux qui viennent à l’Ashram doivent veiller à la propriété de l’Ashram. Ne laissez rien traîner. Prenez en soin et préservez-le.

Tous ceux qui viennent à l’Ashram sont la propriété de l’Asrham. Ils viennent avec ma bénédiction. Si une personne est couchée ou malade, prenez soin d’elle. Tout le monde doit prendre soin de tout le monde.

Vous devez préserver, maintenir et embellir l’Ashram. C’est votre devoir le plus important. »