RITUELS

« En réalisant que Dieu n’est rien d’autre que le Soi le plus intime, les rituels extérieurs perdront leur signification. Celui qui est dans un tel état de réalisation de Dieu repose en lui-même et est complètement centré. Ni les mantras, ni les prières ne sont plus nécessaires. Toute action isolée est une puja, et la plus insignifiante des actions est une véritable offrande au Divin. Chaque mot est un chant de louange et chaque pas est parikrama (circumambulation). Le sommeil profond est samadhi (béatitude). Une telle personne est véritablement libérée et Dieu réside dans son coeur. Mais en attendant qu’un tel état soit atteint, la dévotion, les rituels et les prières sont des exercices très importants. Ils sont les graines qui produiront tôt ou tard une riche moisson »

Shastriji

 

ImageBB3Aarati (puja)

Cérémonie d’offrande de la lumière au Divin, la puja supprime symboliquement les ténèbres de l’ignorance entre Dieu et le soi. L’aarti d’Hairakhan se compose de très beaux chants dévotionnels. Les chants en sanskrit proviennent de la tradition védique sans âge du culte. Les chants en hindi ont été reçus par Mahendra Baba, le grand saint et dévot de Babaji, Il est dit que sa vie de pénitence et ses prières sont la raison de l’apparition de Babaji sous une forme humaine en 1970.

Accéder aux chants de l’aarati en français

 

 

ImageBB2

Havan (cérémonie du feu)

L’adoration du feu comme une forme de Dieu est une ancienne tradition védique. Le feu est une manifestation de l’énergie cosmique (shakti) et un élément de transformation.  Il représente également la flamme de l’âme brûlant dans le chakra du coeur. Nourrir le feu avec des offrandes matérielles tout en récitant certains mantras transforme l’énergie matérielle grossière en une énergie subtile.